balise européenne vers compostelleicône facebookLES PREMIERS GUIDES POUR LE CAMINO FRANCÉS AU XXe SIÈCLE 

PLAN DU SITE   |   Bienvenue | Motivations  | HISTOIRE ET LÉGENDES | Associations jacquaires | Revues électroniques  |  Pèlerinage et humour  |      Compostelle Info   |   Cartes des principaux chemins   |    Les patronages de saint Jacques   |    Que penser de la marche    Conseils pratiques    |  Adresses et liens   GENEALOGIE  |  RANDONNÉE   | 

 

Article paru avec des coupures et sans références dans le PECTEN n°121 de septembre 2016, pp.23-24

Un peu d'histoire...

LES PREMIERS GUIDES POUR LE CAMINO FRANCÉS AU XXe SIÈCLE

par Pierre SWALUS

Le pèlerin d'aujourd'hui, s'il veut partir sur le camino Francés, peut choisir parmi un éventail d'une douzaine de guides différents en français.

Bernès Georges 1973Jusqu'en 1992, il n'avait pas à choisir car un seul guide existait : celui de l'abbé Georges BERNÈS publié la première fois en 1973.(1)

Un seul autre guide existait à cette époque : celui  d'Elias VALIÑA SAMPEDRO (curé de O Cebrero) publié en 1971. (2) Valina 1971 Ce guide espagnol a dû avoir très peu de diffusion car il est extrêmement rarement cité...  G BERNÈS n'en fait absolument pas mention, ce qui est étonnant car cet auteur était un grand connaisseur du chemin et de son histoire.

Il existait également le livre "Rutas Jacobeas" de Eusebio GOICOECHEA ARRONDO et une petite plaquette "Cartografía Del Camino" publié ID15 1972 par "Los Amigos del Camino-Estella" (3) (La première et seule association jacquaire d'Espagne à cette époque). Le livre de 708 pages était trop volumineux et trop lourd que pour être emporté avec soi.(4). La cartographie par contre était très pratique et était d'ailleurs recommandée par R. BRYNAERT (voir plus loin).

L'abbé G. BERNÈS est né à Montesquieu en 1921, a été ordonné prêtre en 1944, professeur de français à Valladolid de 1959 à 1970, puis  curé de Tillac; il avait été pour la première fois à Compostelle avec un de ses élèves en partant en 1961 à pied de sa ville natale.

Son premier guide "Le chemin de St Jacques en Espagne.(Guide du pèlerin) "  était bien sommaire, même trop sommaire!  Un pèlerin  qui fit la route en 1973, raconte que lui et ses compagnons tout en ne pouvant se passer du livre,  se sont souvent perdus grâce à lui, au point qu’ils avaient appelé un " Bernès " un sentier problématique au bout duquel il leur fallait faire parfois demi-tour ou poursuivre à travers champs.(5)

Le chemin ne partait pas de Saint-Jean-Pied-de-Port et n'empruntait pas la route Napoléon, mais partait de Valcarlos.  Ceci parce que d'après Peter ROBINS, le passage de la frontière par la route Napoléon n'était pas autorisé, sauf si le pèlerin avait d'abord fait valider son passeport au poste frontière de Valcarlos!(6)

Ce guide fut réédité en 1976 en collaboration avec P. UCLA  puis remanié en 1979 par G. BERNÉS et R. BRYNAERT.(7)Bernès et Brynaer 1982

R. BRYNAERT, dans cette édition nous avertit "Ce petit guide n'est pas parfait ! Il faut en effet se rendre compte que donner une description claire et précise d'un Chemin de plus de 700 kilomètres, qui n'est pas balisé.../  ...n'est pas une sinécure. Parfois il faut pouvoir interpréter ce  guide avec une certaine souplesse d'esprit. Il est conseillé  de se munir d'une boussole et de se procurer la Cartografia del Camino.../  ...malheureusement assez difficile à trouver".(8)

Denise PÉRICARD MÉA, qui a utilisé en 1982 cette édition, n'est pas plus tendre que le pèlerin cité plus haut quant à la fiabilité des descriptions du chemin : "J’en avais tellement marre du temps passé à retrouver notre chemin que de Burgos à Léon nous avons suivi la Nationale. Je te laisse imaginer la troupe de 4 cavaliers coexistant avec la circulation, les camions, les klaxons.../... et cela accompagnée de mes deux enfants!" (9).

René BRYNAERT (Bruxellois, plus tard membre de La Vlaams Compostela Genootschap) publia la même année un petit guide en Néerlandais(10)  basé sur le guide précédemment cité.

Le BERNÈS et BRYNAERT  fut réédité en  1982.

Il faut savoir que ce n'est que dans les années 80, que le balisage s'est mis en place. En 1982 existait un balisage entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Roncevalles mis en place par le chanoine NAVARRO, prieur de l'Abbaye et aussi un balisage en  flèches et marques jaunes en Galice. Ce premier balisage, achevé en 1984,  fut l'œuvre de Elias VALIÑA SAMPEDRO(11) déjà cité plus haut, dont on peut dire qu'il a joué un rôle majeur dans le renouveau du pèlerinage,  en œuvrant au niveau du développement des accueils pour pèlerins, de la création d'associations jacquaires,  de la protection et mise en valeur du patrimoine,  de l'invention de la crédenciale, de la mise sur pied d'associations jacquaires régionales, de la création du périodique "Boletín del Camino" et des Conférences internationales consacrées à l'étude du pèlerinage.(12).

Bernès  Veron et Laborde 1989Une quatrième édition du "BERNÈS"  écrit en collaboration avec Georges VÉRON et Louis LABORDE BALEN parut en 1986 aux Editions pyrénéennes et sera rééditée  en 1989(13)..

Ce dernier livre fut même traduit en anglais en 1991.(14).

Entretemps, en 1982 à l'instigation de la "Dirección General de Promoción del Turismo"  parut une nouvelle édition du guide de E. VALIÑA SAMPEDRO (15) suivi en 1985 d'une autre édition chez Everest.(16). 

Il faudra attendre 1992 pour que paraisse en français un concurrent au "BERNÈS" : ce sera la traduction en français du guide de VALINÃ SAMPEDRO chez l'éditeur Vigo Galaxia. En même temps parurent des versions anglaise et allemande chez le même éditeur..

Valiña et coll. en français 1992Les guides de ces deux pionniers ont été la bible de bien des pèlerins jusqu'à la fin des années 90. Qu'ils en soient remerciés.Millán BRAVO LOZANO 1993

En 1993 paraissait un autre guide en français publié par le "Centre d'étude des chemins de Saint-Jacques de Valladolid" sous la direction de Millán BRAVO LOZANO et publié aux éditions Everest (17)

Don E. VALIÑA est mort en 1989, tandis que l'abbé BERNÈS à plus de 90 ans est resté très actif puisqu'il a encore récemment publié 3 livres : en 2011 (18), 2012 (19) et 2013 (20).

A la demande de beaucoup, le premier "BERNÈS" a été réédité en mars 2015.(21)






EN RÉSUMÉ

DATE 

AUTEURS

RÉÉDITION  & DÉTAILS

LANGUE

1971

E.VALIÑA SAMPEDRO

guide peu connu

SP

1972

E. GOICOECHEA ARRONDO

cartographie

SP

1973

G. BERNÈS

Guide (réédité en 2015)

FR

1976

G. BERNÈS & P. UCLA

guide

FR

1979

R BRYNAERT traduit et adapté de BERNÈS

guide

NL

1979 

G. BERNÈS & R BRYNAERT

guide réédité en 1982

FR

1982

E. VALIÑA SAMPEDRO & NAVARRO

début du balisage

 

1982  

E. VALIÑA SAMPEDRO & Coll.

guide réédité en 1985

ES

1984

E. VALIÑA SAMPEDRO

fin du  1er balisage.

 

1986 

G. BERNÈS, G VERON & L. LABORDE BALEN

guide réédité en 1989

FR

1992

E. VALIÑA SAMPEDRO & Coll.

guide

FR , EN,  DE

1993

M. BRAVO LOZANO

guide

FR

 

(1) George BERNÈS. Le chemin de St Jacques en Espagne (Guide du pèlerin). Comité Gascon d'études Compostellanes. Auch; 1973
(2) Elias VALIÑA SAMPEDRO. Caminos a Compostela. Faro de Vigo. 1971
(3) Otras Publicaciones. En ligne sur le site Web de "Los Amigos del Camino de Santiago de Estella. Lizarrako Done Jakue Bidearen Lagunak". : http://www.caminodesantiagoestella.org/publicaciones/otras_publicaciones2.htm
(4) Laurie DENNETT, 2000 Years of the Pilgrimage. En ligne sur le site Web de "The Confraternity of Saint James" : http://www.csj.org.uk/the-present-day-pilgrimage/thoughts-and-essays/2000-years-of-the-pilgrimage
(5) Denise PÉRICARD MÉA. Collection particulière. communiqué par mail
(6)  Peter ROBINS. en ligne sur le site Web de "Camino de Santiago. Large Camino Community: Where past pilgrims share and future pilgrims learn" :  https://www.caminodesantiago.me/community/members/peter-robins.39/.
(7) Georges BERNÉS et René BRYNAERT. Le chemin de St Jacques en Espagne. Guide du Pèlerin. Miélan 1979
(8) René BRYNAERT. 2ème avertissement  et mode d'emploi  du guide. In : Georges BERNÉS et René BRIJNAERT. Le chemin de St Jacques en Espagne. Guide du Pèlerin. Miélan. 2ème éd. 1982, p. 7
(9) Denise PÉRICARD MÉA. Communication personnelle
(10) René BRYNAERT. De pelgrimsweg naar Santiago de Composela : een gids voor hedendaagse pelgrims die te voet van de Pyrneën naar Santiago willen trekken langs de eeuweoude historische weg. Antwerpen. Vlaamse Jeugherbergcentrale, 1979
(11) Louis MOLLARET. Les années saintes du XXe siècle. En ligne sur le site Web de "Nouveaux regards sur Compostelle, le pèlerinage et les chemins de Saint-Jacques" : http://www.saint-jacques-compostelle.info/Les-annees-saintes-du-XXe-siecle_a92.html
(12)  Laurie DENNETT, op. cit.
(13) BERNÈS Georges, VERON Georges, LABORDE BALEN Louis - Le Chemin de Saint Jacques de Compostelle. Saint-Girons, Randonnées Pyrénéennes. 1986
(14) BERNÈS Georges, VERON Georges, LABORDE BALEN Louis  The Pilgrim Route to Compostela : In Search of St.James : A Practical Guide for Pilgrams and Walkers in Spain.. Mcarta. 1991
(15) Elias VALIÑA SAMPEDRO.et coll. Guía del peregrino, el Camino de Santiago. Servicio de Publicidad e Información de Turismo. 1982
(16) Elias VALIÑA SAMPEDRO et coll.. El Camino de Santiago. Guia del peregrino. Everest.  1985
(17)Millán BRAVO LOZANO (dir); Guide pratique du Pèlerin. Le chemin de Saint-Jacques.; Everest, 1993
(18) Georges BERNÈS. Carnet de route d'un pionnier. Mon pèlerinage en 1961.  Pierre TEQUI. 201
(19) Georges BERNÈS & et Daniel SEGURA, Les ponts du chemin de Saint Jacques. 2012
(20) Georges BERNÈS. Les Vierges du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. 2014
(21) Georges BERNÈS. Le chemin de St Jacques en Espagne (Guide du pèlerin). réédition à l'identique. ICN . Orthez.2015