Votre navigateur n'accepte pas les scripts. Si des liens vers des pages ne s'ouvrent pas , voyez : le plan du site> Les marchands du temple

balise européenne vers compostelleLES MARCHANDS DU TEMPLE

PLAN DU SITE   |   Bienvenue | Motivations  | HISTOIRE ET LÉGENDES | Associations jacquaires | Revues électroniques  |  Pèlerinage et humour  |      Compostelle Info   |   Cartes des principaux chemins   |    Les patronages de saint Jacques   |    Que penser de la marche    Conseils pratiques    |  Adresses et liens   GENEALOGIE  |  RANDONNÉE   | 

 

Article paru dans la revue  de l'Association Belge des Amis de Saint-Jacques-de-Compostelle,  "Le Pecten ", n° 117, p. 60

par Pierre swalus

.

Lorsque j'ai appris qu'une rencontre mondiale des associations jacquaires allait avoir lieu à Compostelle début juin 2015  je me suis réjouis....

Lorsque peu après,  j'apprenais que les premières invitations n'avaient été envoyées qu'à peine 4 mois avant la date de la rencontre, je me suis dit que ce n'était pas très sérieux pour une rencontre mondiale où des centaines d'associations étaient invitées (Les invitations pour des colloques ou congrès scientifiques internationaux sont toujours envoyées au moins un an à l'avance).

Lorsque j'apprends que c'est la Junte de Galice et plus particulièrement son département du tourisme qui invite, je commence à  tiquer...

Et lorsque je lis que les frais de voyage et de séjour des présidents des associations jacquaires sont payés par ce département du tourisme, je tique beaucoup plus fort (même si je me réjouis pour les invités).

Mais cela me fait fortement penser à une entreprise commerciale qui paie à ses représentants de commerce un voyage pour les remercier de leur travail et les encourager à continuer.

Et de pouvoir penser que notre association et son président sont considérés comme les délégués commerciaux de la direction du tourisme de la  Junte de Galice me fait râler et me donne furieusement envie de renverser des tables!

Evidemment tout le monde n'est pas obligé de penser comme moi.

****

 

Certains ont critiqué ce texte :

  • en le trouvant trop agressif,
    En quoi ce texte est-il agressif ? Par son titre bien sûr qui compare  la direction du tourisme de Galice aux marchands du temple cités dans les évangiles (eux cependant vendaient des bovins, ovins et colombes pour être offert en sacrifice dans le temple). Mais à part cela ?

  • en le trouvant insidieuxI
    Insidieux signifie "qui cherche à tromper, qui tend un piège".
    Où est le piège , où est la tromperie ?
    Dire que les premières invitations sont arrivées à peine quatre mois avant la date de la rencontre mondiale est un fait vérifiable.
    Dire que ce n 'est pas très sérieux d'inviter si tard est aussi vrai.
    Dire que c'est la direction du tourisme de la Junte de Galice qui invite est encore vrai.
    Dire que les frais de voyage et de séjour sont payés par la Junte de Galice au présidents ou déléguées des associations jacquaires est toujours vrai.
    Est-ce que dire que ce cadeau aux associations jacquaires me fait penser à une entreprise commerciale qui paie à ses représentants de commerce un voyage pour les remercier de leur travail et les encourager à continuer. est agressif ou trompeur?

  • parce que j'y mettais en cause les présidents des associations jacquaires qui ont répondu à l'invitation de la lunte de Galice,
    Ai-je reproché quoique ce soit aux présidents des associations jacquaires ? Non , je me suis réjouis pour eux de cette invitation gracieuse.

  • ou encore parce que je ne respectais pas la profession de représentant de commerce.
    En quoi n'ai-je pas respecté les représentants de commerce ?  Les représentants de commerce exercent une profession tout à fait respectable et leur travail mérite d'être récompensé par leur employeur..
    m
    ais nos associations jacquaires et leur présidents, ne sont pas les représentants de commerce de l'office du tourisme de la junte de Galice

  • en le trouvant trop réducteur
    Réducteur signifie : "qui simplifie d'une manière abusive".
    Je puis comprendre que le lecteur qui pense à la rencontre mondiale des associations jacquaires à Compostelle et s’attende à trouver dans mon article un compte rendu de cette rencontre se sente frustré car il n'y retrouve rien de la richesse des travaux qui s'y sont déroulés. Mais le sujet de l'article n'était pas la rencontre en elle même mais la manière ambigüe dont les initiateurs de cette rencontre l'ont mise en chantier...