Votre navigateur n'accepte pas les scripts. Si des liens vers des pages ne s'ouvrent pas , voyez : le plan du site> A  propose du chant des pèlerins de Compostelle de J.Cl Benazet et de ses variantes

balise européenne vers compostelleA PROPOS DU CHANT DES PÈLERINS DE J.CL.BENAZET ET DE SES VARIANTES

PLAN DU SITE | Bienvenue | Motivations | HISTOIRE ET LÉGENDES | Associations jacquaires | Revues électroniques | Pèlerinage et humour | Vidéos pour découvrir | Chansons de Compostelle | Les patronages de saint Jacques | Que penser de la marche | Conseils pratiques | Adresses et liens | GENEALOGIE | RANDONNÉE | Nous contacter

 

 

A propos du Chant des pèlerins de Compostelle de J.Cl. BENAZET et de ses variantes

par Pierre SWALUS
pierre.swalus@verscompostelle.be

Le Chant des pèlerins de Compostelle dont le premier couplet commence par "Tous les matins nous prenons le chemin..." est bien connu des pèlerin.e..  Les paroles des  3 couplets et la musique sont de Jean Claude BENAZET ; le refrain est lui emprunté à la chanson Dum Pater Familias du Codex Calixtinus  datant du XIIème siècle.

Voici le refrain et  les 3 couplets :

R. Ultreïa, ultreïa !E sus eia
Deus, adjuva nos!

 

1. Tous les matins nous prenons le chemin,
tous les matins, nous allons plus loin,
jour après jour la route nous appelle,
c'est la voix de Compostelle

 

2. Chemin de terre et chemin de foi,
voie millénaire de l'Europe,
la Voie lactée de Charlemagne,
c'est le chemin de tous les jacquets.

 

3. Et tout là-bas au bout du continent,
messire Jacques nous attend,
depuis toujours son sourire fixe

le soleil qui meurt au Finisterre

 

Amélie DESILES(1) fait  remarquer que "la mélodie des couplets est identique à celle du chant liturgique n° H 64 (ou DEV 348) "Vers toi, Seigneur" plus connu sous le nom de "Sur les chemins de la vie" et dont le compositeur est Jo Akepsima" . Ce n'est pas exact car si on met les deux mélodies en parallèle, on constate pas mal de différences , mais aussi pas mal de similitudes . J.Cl. BENAZET le reconnait implicitement en répondant avec justesse que "si vous prêtez bien l'oreille, vous entendrez les différences, surtout si vous utilisez la bonne partition" (2).

(3)

C'est probablement pour cette raison que l'auteur insiste si souvent sur la "bonne partition".

Cette chanson est connue également en dehors de la francophonie : elle a été traduite et donc aussi chantée en néerlandais (4), en anglais (5), en allemand (6), en alémanique (7), en italien (8) et enfin en polonais (9).

Victime de son succès,  et au grand dam de son auteur qui proteste énergiquement , elle s'est vu s'adjoindre  au fil des années de nouveaux couplets ou a même vu ses couplets modifiés. Toutes ces modifications , que nous appellerons pour la facilité versions ou variantes, n'ont pas connu le même degré de diffusion. Elles seront présentées en ordre décroissant de popularité.

La version la plus connue (10) (bien moins bien sûr que la version authentique)  comprend 4 couplets (un couplet ajouté aux 3 authentiques) . L'auteur en est Periotac ( Pierre Catoire, ancien Grand Commandeur de la Confrérie Fraternelle des Jacquets de France):

Ce 4ème couplet (11)

Quand l'amitié estompe le doute
Dans un élan de fraternité
On peut alors reprendre la route
Et s'élever en toute liberté

Une seconde variante  bien connue comprend 5 couplets (2 couplets ajoutés à la version authentique). L'auteur de cette version nous est inconnu. .

Couplets 4 et 5 (12)

A chaque pas, nous devenons des frères
Patron St Jacques, la main dans la main
Chemin de Foi, chemin de lumière
Voie millénaire des pèlerins.

 Ultreïa ! Ultreïa ! E sus eia Deus adjuva nos !

 Mr St Jacques écoutez notre appel
Des Pyrénées à Compostelle,
Dirigez nous du pied de cet autel,
Ici-bas et jusqu’au Ciel

Cette version est  même traduite en anglais , allemand , alémanique  et italien (8). Elle est aussi parfois chantée en 6 couplets en faisant suite à la variante précédente (13)

Une troisième variante a 8 couplets (5 couplets ajoutés aux 3 authentiques). L'auteur en est anonyme. Mais  une partie de son inspiration a été trouvée dans une prière de la liturgie des heures (tropaire de l'office des lectures) pour la fête de saint Antoine (14) et aussi dans une autre prière "Frère Pèlerin "(15). Il est vraisemblable que l'auteur de ce texte soit un clerc.

Prière "Va Pèlerin" (14)

Prière Frère Pèlerin (15)

Couplets 4 à 8 auteur inconnu (16)

Va, pèlerin, poursuis ta quête ;
va ton chemin,
que rien ne t’arrête.

Prends ta part de soleil
et
ta part de poussière ;
le cœur en éveil,
oublie l’éphémère.

Tout est néant :
rien n’est vrai que l’amour.
N’attache pas ton cœur
à ce qui passe
.

Ne dis pas : j’ai réussi,
je suis payé de ma peine.
Ne te repose pas dans tes œuvres :
elles vont te juger.

Garde en ton cœur la parole :
voilà ton trésor.

Tout est néant :
rien n’est vrai que l’amour.

Frère pèlerin,
Viens au sanctuaire,
Marche vers la splendeur,
Ton Dieu lui-même marche avec toi.

 

 Prépare ton cœur
Et pars dans la confiance et la joie,
Seul ou avec tes frères
Mais viens

 

 Mets tes pas dans les pas de tes aînés.
Qui que tu sois,

Tu as ta place dans la maison de Dieu.
Tu as des frères à rencontrer
Des Saints à imiter,
Marie à écouter
Et l’Eglise à vivre

 

Si tu as soif de joie de paix,
De justice, d’amour et de pardon,
Viens puiser l’eau vive
Aux sources du salut.

 

Jeune plein d’ardeur,
alade habité par la souffrance,
Toi qui te sens en marge
Comme toi qui goûtes la douceur de la vie de famille,
Viens t’exposer à la lumière de l’Evangile.

 

Va, et reviens réconcilié,
Réconforté, renouvelé.
Annonce alors la bonne nouvelle à tes frères 
Dieu nous aime et nous attend.
Marche vers la splendeur ;

Ton Dieu marche avec toi.

 

(1er congrès mondial de pastorale des sanctuaires et pèlerinages-Rome février 1992)

 

4. Va pèlerin va sur ton chemin,
prends ta part de soleil et de poussière,
Le cœur en éveil à la nature si belle,
sur la voie de Compostelle.

5. Jeune ou vieux toujours prêt à partir,
à marcher sur les pas de notre Dieu,
Comme un oiseau volant à tire d'aile,
sur la voie de Compostelle.

  6. N'attache pas ton cœur à ce qui passe,
ne te repose pas dans tes oeuvres,
Garde en ton cœur la Parole éternelle,
c'est la voix de Compostelle.

 7. Prépare ton cœur et marche dans la joie,
plein d'ardeur, rempli d'espérance,
Dieu t'attend à l'ombre d'une chapelle,
sur la voie de Compostelle

 - 8. Ton Dieu lui-même marche avec toi
mets tes pas dans les pas de tes frères,
Abreuve-toi à la bonne nouvelle,
c'est la voix de Compostelle.

 

.Les 4 premières strophes de la prière  "Va pèlerin" se trouvent  aussi dans la chapelle Saint-Roch, près de La Roche sur le GR65(16). Cette version est citée  à plusieurs reprises sur internet ou ailleurs (17).

Les versions suivantes sont plus confidentielles.

La version écrite par Bernard DELHOMME est un simple remaniement du texte originel des couplets 2 et 3 pour en améliorer les rimes.

Version authentique de J.Cl.BENAZET

Chemin de terre et chemin de foi,
voie millénaire de l'Europe,
la voie lactée de Charlemagne,
c'est le chemin de tous les jacquets.

 Et tout là-bas au bout du continent,
messire Jacques nous attend
depuis toujours son sourire fixe
le soleil qui meurt au Finisterre.

Version remaniée par Bernard DELHOMME (12)

Chemin de foi, chemin de terre
de l'Europe la voie millénaire,
de Charlemagne la voie lactée,
c'est le chemin de tous les jacquets 

Et tout là-bas au bout du continent,
messire Jacques nous attend
depuis toujours son sourire éclaire
le soleil qui meurt au Finistère

A ma connaissance cette version  n'a jamais été chantée

Une variante du 4ème couplet n'a probablement été chantée que par ses auteures

4ème couplet (18)

En Aveyron, Conques nous attend
Temps de carême et de partage,
Saint Augustin nous accompagne
Alegria dans nos bagages.

Enfin une variante en 6 couplets (le 6ème nouveau, ajouté à la version en 5 couplets, citée plus haut) a été écrite et chantée par "Annie du chemin."

6ème couplet (19)

Messire Jacques veille bien sur moi
Sois ma boussole et mon bâton,
Guide moi sur ma de vuelta*,
Pour rentrer jusqu'à ma maison.

*de vuelta, le retour en espagnol, se prononce dé buelta.

Pour être le plus complet possible, ajoutons qu'une version en 19 couplets  (16 couplets composés par Georges ROBERT ajoutés au 3 premiers) existe aussi ...

 

Couplets 4 à 19

Chemin herbeux, pierreux, asphalté
parfois nos pieds n'en peuvent plus d'marcher
Mais là-bas au bout de ce chemin
Jacques nous sourit et nous tend la main

Français, Anglais ou alors Lithuaniens Allemands,
Danois ou même Coréens Espagnols,
Italiens on est tous mélangés
J'ai parfois du mal à m'exprimer

Annie, Ritva, Joséphine,
Elisa Hubert, Daniel, Louis, Diane, Maria
Gunther, Rafa, Rasa, ou Adèle
C'est vraiment la tour de Babel

 Chemin de fric ou chemin spirituel
Chemin sportif ou même culturel
Millions de pas, millions de raisons
On a tous nos motivations.

Chemin herbeux, pierreux, asphalté
parfois nos pieds n'en peuvent plus d'marcher
Mais là-bas au bout de ce chemin
Jacques nous sourit et nous tend la main

Un jour viendra où on arrivera
Avec la Providence on le fera
en attendant nos pieds foulent la terre
pour atteindre le Finisterre.

Kairns de cailloux,montés, disséminés
murs de pierres sèches, étagées
ces mots écrits sur le bord du chemin
Magie d'instants sans lendemains.

Pain et pâté au bord d'une fuente
desayunos, café con leche
et puis ensemble un diner partagé
ça sent la fraternité

Et tout là-bas, ces amis qui pensent à moi
qui prie pour eux, pour ma Mamma
ces intentions, données, à porter,
à déposer à St Jacques, à ses pieds

Villages perdus au milieu de nulle part
hameaux blottis au creux des sierras
et ces grandes villes qui n'en finissant pas
c'est pourtant là où me mènent mes pas.

Tous ces visages rencontrés, oubliés
ces bien-portants, ces éclopés
mais tous ensemble tendus vers le même but
obtenir notre forme de salut.

 

Et puis aussi il y a Angela
si belle, si simple, si souriante à la fois
cadeau superbe, présent merveilleux
on est plusieurs à en être heureux..

Et si tes doutes, tes douleurs sont extrêmes
la Vierge est là, qui prie pour toi, qui t'aime
n'aie plus peur, aie seulement le foi
Marie te dit : "j'ai besoin de toi".

Y a des matins où le moral est au plus bas
l'après midi ça s'arrange à peine
ça sert à quoi de baisser les bras
il faut que tu avances quand même.

Et aussi tout au bout de ce chemin
il y a ce sourire de tendresse
joue contre joue cette caresse
Kareen, dis-moi que ce n'est pas la fin.

Et puis un jour, Christine, je reviendrai
chargé de sable et de souvenirs
ému aux larmes je t'embrasserai
nous promettant, ensemble, de repartir.

Comme on le voit, les pèlerin.es se sont approprié la chanson: pour beaucoup d'entr'eux elle est devenue leur chanson.
Tout comme cela a été le cas aux siècles passés pour la "Grande chanson des pèlerins de saint Jacques" qui a vu se multiplier les versions (Denise PÉRICARD-MÉA en donne 5 différentes datant du XIVe au XVIIe siècle (21) ou encore pour la chanson bretonne "Yan Derrien Santiago de Compostela" qui en compte au moins quatorze (22), "le chant des pèlerins de Compostelle" de J.Cl.BENAZET  vit sa propre vie.

Son auteur a de quoi s'enorgueillir de voir son œuvre atteindre si rapidement  une telle notoriété.

Face aux vicissitudes de la vie, tout parent a le choix entre garder son enfant, devenu adulte, sous sa tutelle ou , confiant dans son avenir , lui laisser prendre son envol en toute liberté.

A chacun son chemin.

-------------------------------------------------------------------------

(1) DESILES Amélie, sur la page https://www.youtube.com/watch?v=pRo-nyUu4x4&list=RDpRo-nyUu4x4&start_radio=1. Consultée en date du 10/01/2019

La place de la femme dans le monde jacquaire y: Comic Sans MS">(2) BENAZET Jean Claude, même page

(3) La partition du chant "Vers toi Seigneur" est reprise de  la page https://www.chantonseneglise.fr/chant/638#638-3  et celle du "Chant des pèlerins" de la page de Bernard DELHOMME :  http://www.xacobeo.fr/ZF2.02.mus.Ultreia.htm (l'auteur n'ayant pas répondu à ma demande de l'envoi de la bonne partition)
Il existe également une version musicale à 2 voix,  écrite par Jean Claude BENAZET

(4) https://pietenkarin.wordpress.com/wetenswaardigheden/p elgrimslied/

(5) http://www.pilgrimroads.com/2010/12/ultreia/

(6) http://www.pilgerweg.ch/Pilgerweg/BedeutungUltreia.htm

(7) http://www.stjacquesparis.com/Besace/LaBesace201503.pdf (version en 5 couplets)

(8) http://www.eichinger.ch/eichifamilyhom/Reisen/Jakobsweg/LePuy-Conques/Ultreia.htm

(9) http://camino.zbyszeks.pl/2016/12/09/piesn-wszystkich-pielgrzymow-ultreia/

(10) DEBRUYNE Christian dans son livre "De Namur à Compostelle en 100 étapes", Memory, dit l'avoir vue sur le mur de l'auberge CasaJesus de Villar de Mazarife
GIRARD Marie-Éliane dans son livre "L'aventure d'une femme riche et célèbre," Cram,2017 dit l'avoir chanté dans la cathédrale du Puy-en-Velay, sous la dirction d'un prêtre, le texte des 4 strophes inscrit sur un tableau noir
HUBERTAlain dans son livre "Compostelle, vous en pensez quoi?", EdiLivre dit l'avoir entendu chanter.
Elle est également présentes  sur de nombreuses page internet

(11) présente de manière erronée comme ayant pour auteur J.Cl.BENAZET : http://www.webcompostella.com/wp-content/uploads/2015/05/ultreia.pdf

(12) présenté de manière erronée comme ayant pour auteur J.Cl. BENAZET   : "Ultreia" , sur le site de  "La Voie d'Arles et chemins alternatifs" :http://www.chemin-arles-en-lr.com/site/TelechargementContenu/Ultreia_paroles_et_partition.pdf

(13) http://ultreiaverslesetoiles.eklablog.com/ultreia-pour-moi-et-tous-les-fantaisistes-p1273356

(14) "Prière pour le pèlerin en chemin " sur la page : https://www.pelerin.com/Pelerinages/Prieres-chants-et-meditations-pour-le-chemin/Prieres-pour-le-pelerin-en-chemin/Va-Pelerin

(15) "Frère pèlerin" , sur le site  de "Culture et Foi Diocèse de Sée"  : https://www.culturefoiseez.org/pastorale-du-tourisme/pri%C3%A8res/

(16) "Ultreia ", sur le site de Bernard DELHOMME : http://www.xacobeo.fr/ZF2.02.mus.Ultreia.htm

(17) Sur le site de François LEPÈRE  sur la page : https://www.chemin-compostelle.fr/va-pelerin/
 PESCHARD Anne, "Au rythme de mes pas. Chemin de solitude, chemin de rencontres", EdLivre,  2015 : L'auteure dit l'avoir vue affichée dans l'auberge d'Élisa, à Le Barp
Elle est présentée comme un poème par Roger CARRERE,
"Poème pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle (auteur inconnu)". sur le site de "Choeur de l'Estelas" : http://09160estelas.centerblog.net/135-130-le-retour-du-pelerin

(18) Mariette, Marie-Luce & Isabelle du Secteur Bordeaux-St Augustin, Conques – avril 2011 :  sur le site de "Eglise Catholique Saint-Augustin"
https://saintaugustinbx.fr/Accueil/Album-photos/CHANT-DES-P%C3%88LERINS-DE-COMPOSTELLE-conques2011.pdf.pdf/

(19) Annie du chemin, "Pour moi et tous les fantaisistes  sur la page  "Ultreïa vers les étoiles !"  : http://ultreiaverslesetoiles.eklablog.com/ultreia-pour-moi-et-tous-les-fantaisistes-p1273356

(20) Pèlerins de St Jaques sur le site "Le Blog des pèlerins de St Jacques" : http://pelerin85poirier.over-blog.fr/article-ultreia-38709626.html

(21) PÉRICARD-MÉA Denise, "Cinq versions de la "Grande Chanson" des pèlerins de Saint-Jacques" sur le site de la Fondation David Parou :
https://www.saint-jacques.info/gdechansred.html

(22) MORVAN Nolwenn,  "Chansons de tradition orale en langue bretonne dans les livres, revues et manuscrits",sur la site https://to.kan.bzh/chant-00256.html

 

Complété le 24/03/2019